Histoire

Aux origines de… Sainte-Félicité

Sainte-Félicité est la plus jeune municipalité de la Côte-du-Sud, après celle de L’Islet fondée en 1966. Se situant en bordure de la frontière américaine dans les monts Notre-Dame, son histoire est marquée par l’exploitation forestière. L’arrivée des colons dans les rangs du canton Garneau au début des années 1900 coïncide avec la progression de l’industrie forestière …

Aux origines de… Sainte-Félicité Lire la suite »

En 1911, Kamouraska perd son titre de chef-lieu du comté

Lorsqu’une municipalité obtient un bureau d’enregistrement de comté, c’est un événement. Elle devient le chef-lieu du comté. En 1911, Kamouraska perdait ce statut. Que s’est-il donc passé? Au cours du Régime français, les contrats relatifs aux propriétés sont conservés par les notaires. C’est à partir de 1830 que l’on voit apparaître les premiers bureaux d’enregistrement …

En 1911, Kamouraska perd son titre de chef-lieu du comté Lire la suite »

Aux origines de Saint-Pascal

Au début des années 1820, la paroisse de Saint-Louis de Kamouraska couvre un vaste territoire. En raison de la croissance de la population, son territoire sera amputé à partir de 1791 pour donner naissance à cinq paroisses. Durant les années 1820, les habitants des troisième, quatrième et cinquième rangs de Kamouraska constatent que l’église est trop éloignée …

Aux origines de Saint-Pascal Lire la suite »

La Côte-du-Sud vue par l’arpenteur Joseph Bouchette

En 1815, l’arpenteur Joseph Bouchette publiait un ouvrage qui aujourd’hui est une source importante d’informations pour les historiens et les amateurs d’histoire. Intitulé Description topographique du Bas-Canada…, ce travail de compilation de données géographiques et historiques était accompagné d’une carte géographique mesurant 102 cm x 234 cm. Elle est conservée à la Bibliothèque nationale et aux Archives …

La Côte-du-Sud vue par l’arpenteur Joseph Bouchette Lire la suite »

La fondation du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière… une lutte de pouvoir (2e partie)

Mgr Charles-François Painchaud est le fondateur du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Son implication pour implanter cette institution d’enseignement constitue une avancée importante dans la scolarisation de la Côte-du-Sud. Au moment où les notables de Kamouraska, représentés par Amable Dionne, font tout pour obtenir un collège dans leur localité, l’abbé Painchaud se retrouve dans une position privilégiée. …

La fondation du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière… une lutte de pouvoir (2e partie) Lire la suite »

La fondation du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière… une lutte de pouvoir

Le collège de Sainte-Anne-de-Pocatière a été fondé en 1827. L’implantation de cette institution offrant un cours classique suscita une vive polémique. Au début années 1820, le besoin de scolariser les jeunes est criant et plusieurs réclament l’ouverture d’écoles élémentaires. Toutefois, le curé de Rivière-Ouelle Bernard Claude Panet propose la création d’un collège pour sa paroisse. Partageant …

La fondation du collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière… une lutte de pouvoir Lire la suite »

Aux origines de… Saint-Philippe-de-Néri

Créer une paroisse dans la seconde moitié du 19e siècle représente un véritable casse-tête, particulièrement à la frontière des territoires des vieilles paroisses et pour les curés qui tiennent jalousement à leurs ouailles. Après avoir acquis le fief Saint-Denis en 1809, le docteur François concède des lots dans les 3e, 4e, 5e et 6e rangs de Saint-Denis-de-la …

Aux origines de… Saint-Philippe-de-Néri Lire la suite »

Les Filles du Roy sur la Côte-du-Sud

Les Filles du Roy ont grandement contribué au développement de la Nouvelle-France. En une dizaine d’années, 763 femmes célibataires arrivent dans la colonie. Pourquoi ? À l’époque, ce sont surtout des hommes qui immigrent. Les femmes représentent seulement 37 % de la population en 1660. Cette situation oblige le roi Louis XIV à repenser sa politique de développement de …

Les Filles du Roy sur la Côte-du-Sud Lire la suite »

La maison Lebel-Langlais, sauvée de l’incendie de la Côte-du-Sud

En septembre 1759, une menace plane sur la Côte-du-Sud. Les Anglais débarquent à Kamouraska. Après une escarmouche avec des habitants de cette paroisse, les troupes de Scott ont l’ordre de brûler tout sur leur passage. Dans son rapport, le major George Scott raconte que ses troupes ont brûlé 109 maisons à Kamouraska le 9 septembre. Selon l’historien …

La maison Lebel-Langlais, sauvée de l’incendie de la Côte-du-Sud Lire la suite »

Les premiers députés du comté de Cornwallis : Pierre-Louis Panet et Jean Digé

L’année 1792 marque un tournant dans l’histoire du Canada. En effet, on assiste cette année-là à la naissance de la politique démocratique au Canada avec l’élection de députés répartis sur tout le territoire habité. La Côte-du-Sud se divise alors en trois comtés. Hertford (Bellechasse), Devon (L’Islet) et Cornwallis qui couvre un vaste territoire de Sainte-Anne-de-la-Pocatière jusqu’à …

Les premiers députés du comté de Cornwallis : Pierre-Louis Panet et Jean Digé Lire la suite »