Histoire

Pourquoi déménager un petit hôtel de Lévis à Rivière-Ouelle ?

Au début du XXe siècle, la villégiature connaît une grande popularité sur la Côte-du-Sud. À l’instar de Kamouraska, Rivière-Ouelle et son secteur de la pointe aux Orignaux attirent les visiteurs. L’apparition des chalets et des résidences d’été à Rivière-Ouelle est le fruit d’initiatives personnelles. On les retrouve surtout en bordure du fleuve et les prêtres ne …

Pourquoi déménager un petit hôtel de Lévis à Rivière-Ouelle ? Lire la suite »

L’Anse à Gilles, berceau de la seigneurie de Vincelotte

Se situant entre les municipalités de L’Islet et de Cap-Saint-Ignace dans la MRC de L’Islet, l’Anse à Gilles possède une histoire étonnante marquée par le régime seigneurial, la construction navale et la villégiature. Le nom qu’on donne à cette anse rappellerait Gilles Gaudreau (1644-1726), l’un des premiers habitants de la seigneurie Vincelotte. Cette seigneurie concédée …

L’Anse à Gilles, berceau de la seigneurie de Vincelotte Lire la suite »

L’héritage littéraire des Dubé-Lévesque de Rivière-Ouelle

Rivière-Ouelle est une pépinière d’écrivains depuis plus d’un siècle. L’une des familles qui a le plus contribué à l’émergence de la littérature locale est celle de Joseph Dubé et d’Alice Lévesque. Comme bien d’autres femmes de son époque, Alice Lévesque (1873-1948) enseigne dans une école primaire à Rivière-Ouelle avant de se marier en 1905 avec …

L’héritage littéraire des Dubé-Lévesque de Rivière-Ouelle Lire la suite »

Aux origines du tourisme fantastique à Pohénégamook

Le lac Pohénégamook attire aujourd’hui les touristes et les amateurs de plein air pour plusieurs raisons. Mais un étrange phénomène pique également la curiosité des visiteurs depuis nombre d’années. À la fin des années 1950, la rumeur de la présence d’un mystérieux mammifère marin difficile à identifier refait surface au lac Pohénégamook. Elle attire les curieux …

Aux origines du tourisme fantastique à Pohénégamook Lire la suite »

On part en croisade pour… la tempérance

Des croix noires, des colonnes, des monuments, des fontaines et même des bières de tempérance. Mais que se passe-t-il donc durant la seconde moitié du XIXe siècle ? Dès que l’offre d’alcool s’est avérée plus importante au XIXe siècle, la consommation aurait augmenté et mis en péril la famille canadienne-française. C’est ce que prétendent les membres du clergé. …

On part en croisade pour… la tempérance Lire la suite »

La seigneurie de L’Islet-du-Portage et son domaine forestier

L’histoire de la seigneurie de L’Islet-du-Portage est méconnue. Se situant entre les villages actuels de Kamouraska et de Saint-André-de-Kamouraska, c’est son domaine forestier plus au sud qui attira l’attention durant un certain temps. Concédée en 1672 au seigneur de l’île aux Oies Pierre Bécard de Grandville, la seigneurie est peu exploitée sous le Régime français. …

La seigneurie de L’Islet-du-Portage et son domaine forestier Lire la suite »

Lieu de mémoire et de rencontres, l’église de Sainte-Louise

La construction d’une église est un moment symbolique dans l’histoire d’une région. Témoignant de la naissance d’une communauté, l’église devient avec le temps un lieu patrimonial en raison de son architecture et des souvenirs qui s’y rattachent. L’exemple de l’église de Sainte-Louise le démontre bien. Les travaux débutent un an après l’érection catholique de la …

Lieu de mémoire et de rencontres, l’église de Sainte-Louise Lire la suite »

Bras d’Apic, un lac, une rivière, un hameau et…

Bras d’Apic. Ce nom vous dit quelque chose ? Longeant la route 285 entre Saint-Cyrille-de-Lessard et Saint-Marcel, ce hameau de la Côte-du-Sud est subitement sorti de l’ombre vers 1970. Voici pourquoi. Il faut dire que ce toponyme est très ancien. Sur une carte du canton Lessard dressée en 1835, l’arpenteur Duncan S. Ballantyne écrit Bras d’Apique pour …

Bras d’Apic, un lac, une rivière, un hameau et… Lire la suite »

Potiers et poteries de la Côte-du-Sud

La production artisanale de la poterie est un secteur peu connu de l’histoire de la Côte-du-Sud ; une poignée d’artisans se sont consacrés à cet art dans la seconde moitié du XIXe siècle. C’est à Saint-Denis de Kamouraska où nous retrouvons un premier atelier de poterie, celui des Joubert. Issu d’une famille de potiers de Saint-Denis-sur-Richelieu, Charles …

Potiers et poteries de la Côte-du-Sud Lire la suite »