Chroniques

La construction navale à… L’Islet, une histoire séculaire

Dans l’histoire du Québec, on associe souvent la construction navale aux grands chantiers que l’on trouve notamment à Lévis ou à Québec. On oublie parfois que la Côte-du-Sud est une région où cette industrie a été florissante. La nécessité de construire chaloupes, goélettes, et sloops s’est imposée rapidement au XIXe siècle puisque le Saint-Laurent constituait la

La construction navale à… L’Islet, une histoire séculaire Lire la suite »

Éditorial : La réhabilitation de Marie-Eve Proulx

Feu René Angélil, lorsqu’il était directeur à Star Académie, disait à ses élèves qu’ils pouvaient s’enfarger, pourvu qu’ils soient bons au moment où ça comptait. Si les derniers trois ans de la députée de Côte-du-Sud Marie-Eve Proulx étaient une longue répétition et la dernière semaine le gala dominical où le public avait à voter, il

Éditorial : La réhabilitation de Marie-Eve Proulx Lire la suite »

Pourquoi déménager un petit hôtel de Lévis à Rivière-Ouelle ?

Au début du XXe siècle, la villégiature connaît une grande popularité sur la Côte-du-Sud. À l’instar de Kamouraska, Rivière-Ouelle et son secteur de la pointe aux Orignaux attirent les visiteurs. L’apparition des chalets et des résidences d’été à Rivière-Ouelle est le fruit d’initiatives personnelles. On les retrouve surtout en bordure du fleuve et les prêtres ne

Pourquoi déménager un petit hôtel de Lévis à Rivière-Ouelle ? Lire la suite »

Le territoire agricole : un « garde-manger » pour nous ou pour les autres…

L’Union des producteurs agricoles (UPA) aime bien, dans ses interventions et ses publicités télévisées, parler de notre territoire agricole comme de notre « garde-manger » qu’il faut protéger. C’est dans l’air du temps : l’autonomie, l’autosuffisance et la souveraineté alimentaires. Concrètement, dans le discours de l’UPA, cela veut dire interdire en zone verte tout développement urbain, toute installation

Le territoire agricole : un « garde-manger » pour nous ou pour les autres… Lire la suite »

Placotons : Scotch, anguille fumée et photographie

Tous les automnes depuis cinq ans, Gilles Baron, Mario Belcourt, Luc Gilbert, Michel Gosselin et Raymond Massé laissent leurs femmes à la maison et prennent ensemble le large. Ce qui les rassemble ? La photographie. Ce qui les appelle ? Une maîtresse commune : le Kamouraska. Cette quête photographique dans la région que plusieurs appellent toujours le « doux pays »

Placotons : Scotch, anguille fumée et photographie Lire la suite »