L’Islet : LG Cloutier s’installera dans le nouveau quartier industriel

Esquisse de la future usine. Image : Architectes Roberge & Leduc.

Le Groupe LG Cloutier aura l’honneur d’inaugurer le tout nouveau quartier industriel de la Municipalité de L’Islet, au nord de l’autoroute 20. Dans un mois exactement, l’entreprise procédera à la première pelletée de terre de sa nouvelle usine qui sera pleinement fonctionnelle en août 2023.

L’investissement est majeur : 28 M$. La superficie du bâtiment : 100 000 pi2. Le Groupe LG Cloutier mise gros avec son projet de nouvelle usine, mais tous les indicateurs sont au vert et pointent dans cette direction, de l’avis de Valérie Rancourt-Grenier, vice-présidente ressources humaines et marketing au sein de l’entreprise.

« On ressent de plus en plus l’augmentation de production chez nos clients et leurs besoins à nous acheminer davantage de travail. À partir du moment où il nous manque d’espace à l’intérieur et qu’il n’y a pas de possibilités d’agrandir, on n’a pas d’autres choix que de construire », résume-t-elle.

Le Groupe LG Cloutier réalise des composantes métalliques destinées à être intégrés à des produits finis ou à des chaînes d’assemblage de gros joueurs du domaine médical, ferroviaire, de l’aéronautique, de l’énergie et de l’industrie comme Alstom, Bombardier, STERIS et Lion électrique, pour ne nommer que ceux-là. Dans le cas de cette dernière, sa croissance anticipée motive pratiquement à elle seule l’investissement que s’apprête à faire le Groupe LG Cloutier, de confier Valérie Rancourt-Grenier.

D’autres facteurs sont néanmoins entrés en ligne de compte. L’un d’entre eux concerne la croissance de la voisine actuelle de Groupe LG Cloutier, l’entreprise Ouellet Canada, qui comme elle se retrouve à l’étroit sur son terrain actuel. Une proposition d’achat en bonne et due forme du bâtiment de Groupe LG Cloutier a aussi précipité la réflexion de l’entreprise qui a finalement opté pour une nouvelle construction dans le futur quartier industriel de L’Islet. La première pelletée de terre est prévue le 15 août prochain.

« Nous sommes une entreprise familiale qui a ses racines à L’Islet. Même si nous avons des installations à Neuville, il était impensable pour nous de déménager l’usine. Aller ailleurs, c’était aussi perdre notre expertise, nos employés actuels, et ça, c’était non-négociable. Et même si on déménageait en se disant qu’on veut se rapprocher de la main-d’œuvre, ça n’aurait pas été vrai, car la pénurie elle se vit partout au Québec », a déclaré la vice-présidente ressources humaines.

La nouvelle usine de Groupe LG Cloutier promet d’ailleurs d’être à la fine pointe de la technologie, en plus d’épouser les nouvelles tendances en matière d’aménagement des milieux de travail. Les employés s’en trouveront donc que plus choyés. « Le mort d’ordre dans le projet a été luminosité. On ne veut pas que nos employés d’usine travaillent dans un environnement sombre où la lumière extérieure n’arrive pas à pénétrer », a déclaré Valérie Rancourt-Grenier.

Elle précise également que les employés actuels ont grandement collaboré à l’amélioration des plans de la nouvelle usine, ceux-ci ayant été affichés un bon moment après le premier jet dans leur espace de travail. À partir des commentaires et suggestions qu’ils ont émis, des améliorations ont été apportées afin de rendre le tout plus fonctionnel et efficient.

Automatisation

Groupe LG Cloutier profitera aussi de cette construction pour faire une belle part à l’automatisation au sein de son usine, elle qui est souvent à la recherche d’employés. De nouveaux postes seront aussi créés dans la foulée de cet investissement, « entre 15 et 20 d’ici un à deux ans », selon les chiffres fournis par Valérie Rancourt-Grenier.

Groupe LG Cloutier vise davantage d’automatisation dans sa future usine. Photo : Courtoisie.