Le CSSS de Montmagny-L’Islet aussi préoccupé par la Loi 10

Comme c’est le cas au Kamouraska, la région de Montmagny-L’Islet est prudente quant aux grands changements qui affecteront la façon de gérer notre système de santé dès avril 2015.

Les CSSS et Agences de santé deviendront des CISSS, Centre intégré de services de santé et de services sociaux. Les décisions seront donc prises à Saint-Georges-de-Beauce.

« Il y a aura plusieurs enjeux, mais le principal sera d’être bien représentés et que les décideurs tiennent compte des différences de territoires, de nos défis propres à la région », mentionnait Josée Caron, présidente du CSSS de Montmagny-L’Islet. « Il faut s’assurer de rester près de nos partenaires également ».

Selon elle, les gens qui seront nommés sur le conseil d’administration du grand CISSS devront s’imprégner du milieu et être à l’écoute de ce qui se passe sur chacun des territoires.

Services de proximité

Au Kamouraska, les intervenants craignent que le fait que la prise de décisions soit centralisée menace les services de proximité.

Alors qu’en est-il dans Montmagny-L’Islet, avec l’un de ses enjeux importants, celui de maintenir les services à Saint-Jean-Port-Joli? « Dans ce dernier cas, il faut laisser le comité en place travailler. Il faudra être à l’écoute de tous les enjeux spécifiques, comme Saint-Jean-Port-Joli ou tous les autres, car chaque territoire a sa particularité et ses enjeux », a conclu la présidente.

Madame Caron souhaite également que ces changements soient bien faits et selon elle, il faudra ainsi prendre le temps qu’il faut pour y arriver.