Ghislain Deschênes réélu à Saint-Aubert

Le maire sortant de Saint-Aubert, M. Ghislain Deschênes, a été réélu devant son opposant Marcel Langlois, le 5 novembre dernier.

M. Deschênes a remporté l’élection par 493 voix contre 265 pour M. Langlois. Tous les conseillers sortants aux sièges 3 (Pierre Dumas), 4 (David Racine) et 6 (Michel Paré) ont également été réélus. De son côté, le candidat au poste no 1, le conseiller sortant Sébastien Charrois, avait été élu sans opposition, tandis que le candidat au siège no 6, M. Alain Bélanger, fera son entrée au conseil municipal.

Heureux de sa réélection, M. Deschênes a mentionné vouloir continuer le travail amorcé au sein de la municipalité et le retour de « la paix » à Saint-Aubert.

Au cours des quatre prochaines années, il compte doter sa municipalité d’une nouvelle caserne d’incendie, puisque celle actuelle datant de 1975 est désuète. « On en parle depuis plusieurs années maintenant. Il y a des plans qui ont été faits. Reste à déterminer le coût total du projet. On veut aller de l’avant avec ça au cours du prochain mandat », a-t-il rappelé.

Marcel Langlois

De son côté, le candidat défait, M. Marcel Langlois, qui avait été élu conseiller en 2016, a tenu à féliciter le maire élu. « Une défaite reste une défaite, mais je suis heureux que les gens soient sortis voter en grand nombre », déclarait-il.

Il s’engage à continuer à suivre la politique municipale de Saint-Aubert même s’il ne siège plus au conseil municipal.