Entreprises agricoles : Le gouvernement appuie la recherche et l’innovation

Les agriculteurs et les entreprises agricoles au Québec et de tout le Canada sont des chefs de file de l’agriculture climato-intelligente et trouvent de nouvelles façons de rendre leurs activités plus durables. Pour les aider à poursuivre sur la voie d’une économie à faible émission de carbone, le gouvernement du Canada appuie la recherche, l’innovation et l’adoption de technologies propres.

À la mi-juin, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie‑Claude Bibeau, a annoncé que le nouveau Programme des technologies propres en agriculture, doté d’un financement de 165,7 M $, est maintenant ouvert aux candidats.

Ce nouveau programme permet aux agriculteurs et aux entreprises agricoles d’avoir accès à du financement pour les aider à développer des technologies propres et à adopter les plus récentes technologies propres afin de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et d’améliorer leur compétitivité.

 Le nouveau programme comporte deux volets de financement. Premièrement, le volet d’adoption appuiera l’achat et l’installation de technologies et de solutions propres éprouvées qui contribuent grandement à réduire les émissions de GES. Deuxièmement, le volet de recherche et d’innovation soutiendra l’innovation préalable à la mise sur le marché, notamment la recherche, le développement, la démonstration et commercialisation et la démonstration de technologies propres en agriculture.

Le processus à deux étapes pour la réception des demandes de financement est lancé. Les demandes seront acceptées en tout temps jusqu’à ce que tous les fonds aient été attribués, à moins d’annonce contraire par le programme.

Le plan climatique renforcé du gouvernement du Canada soutient le développement et l’adoption de pratiques et de technologies plus propres qui réduisent davantage les émissions de GES et protègent les terres, l’eau et l’air dont dépendent les agriculteurs pour la durabilité à long terme de leurs pratiques.

« Les productrices et les producteurs agricoles canadiens prennent soin de leur terre depuis toujours et c’est pour ça qu’on est des leaders en agriculture durable. Face à cette nouvelle réalité climatique et aux attentes des consommateurs canadiens et étrangers qui veulent savoir que leurs aliments ont été produits de façon durable, nous devons tous redoubler d’efforts, notamment en investissant dans le développement et l’adoption de technologies écoénergétiques. Ensemble, nous allons faire croître notre secteur agricole de manière toujours plus durable », a dit Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire.

Source : Gouvernement du Canada