Jeux du Québec : Une seule médaille pour les athlètes de Kamouraska-L’Islet

Gustave Lapointe-Gamache.

La récolte de médailles a été un peu moins impressionnante cette année pour les athlètes de Kamouraska-L’Islet, au 55e Jeux du Québec. Seul Gustave Lapointe-Gamache de Saint-Roch-des-Aulnaies s’est distingué en athlétisme au sein de la délégation de Chaudière-Appalaches.

Cette édition estivale des Jeux du Québec se déroulait à Laval du 22 au 30 juillet. Huit athlètes de Kamouraska-L’Islet représentaient la région au sein des délégations du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches.

Seul représentant de L’Islet au sein de la délégation de Chaudière-Appalaches, Gustave Lapointe-Gamache a brillé au 3000 m marche olympique. Fort d’un temps de

15 min 11 s et 95/100, le jeune homme de Saint-Roch-des-Aulnaies est monté sur la première marche du podium.

Mentionnons que la délégation de Chaudière-Appalaches s’est d’ailleurs démarquée de belle façon en athlétisme où 20 des 38 médailles remportées dans le cadre des Jeux proviennent de l’une ou l’autre des épreuves associées à cette discipline. Cette récolte de 2022 est aussi la meilleure performance de la région à une Finale d’été depuis 2007. Chaudière-Appalaches termine ainsi au 3e rang au classement des médailles et 5e pour celui des régions.

« Les résultats obtenus dépassent toutes nos attentes. Les athlètes ont réalisé des performances exceptionnelles du côté de Laval. Ils ont démontré qu’ils sont de calibre face aux meilleurs sportifs de la province », a mentionné la chef de délégation Sabrina Bilodeau.

Bas-Saint-Laurent

Notons que la délégation bas-laurentienne était représentée cette année par sept athlètes du Kamouraska. Parmi eux, Nicolas Beaulieu de Saint-Pascal (athlétisme) ; Olivier Lévesque de Sainte-Hélène-de-Kamouraska, Raphaël Ouellet de Sainte-Anne-de-la-Pocatière et Mathieu Turcotte de Saint-Pascal (baseball) ; Anthony St-Jean de Mont-Carmel (golf) ; Lucas Sirois de Saint-Alexandre-de-Kamouraska (soccer) ; Rachel Perreault de La Pocatière (volleyball de plage). Aucun d’entre eux n’est cependant monté sur le podium.

Régionalement, le bilan est aussi mitigé pour la délégation bas-laurentienne qui a vu son classement s’améliorer par rapport à la Finale d’été 2018 à Thetford-Mines selon les disciplines — baseball, basketball masculin, natation, volleyball de plage féminin, tir à l’arc —, demeurer stable — soccer féminin —, ou régresser — athlétisme, basketball féminin, golf, soccer masculin, vélo de montagne, volleyball féminin, volleyball masculin. La région termine néanmoins avec une récolte de 12 médailles, trois d’or, trois d’argent et six de bronze.

« Nous l’attendions. Enfin, une Finale des Jeux du Québec ! Malgré tous les défis, le comité organisateur a su nous accueillir et permettre à nos athlètes de vivre cette expérience unique au Québec. Ils ont pu se mesurer aux meilleurs athlètes, vivre l’esprit des Jeux et se dépasser », a déclaré Josée Longchamps, chef de délégation pour le Bas-Saint-Laurent.

Soulignons que le Bas-Saint-Laurent sera l’hôte des deux prochaines finales des Jeux du Québec. D’abord Rivière-du-Loup à l’hiver 2023, dont certaines compétitions se dérouleront au Kamouraska, et ensuite Rimouski à l’été 2023.