La Place du Marché a besoin de 25 000 $

Le projet n’est pas compromis, il est dans les faits bel et bien entamé. La Place du Marché, qui promet de revaloriser le site de l’Expo agricole 12 mois par année, doit néanmoins se tourner vers de généreux donateurs pour compléter son montage financier. Objectif : 25 000 $.

La Place du Marché sera aménagée à Saint-Pascal, entre la rue Taché et le bâtiment patrimonial qui accueille habituellement les exposants commerciaux lors de l’exposition agricole annuelle. L’ensemble accueillera un marché public intérieur et extérieur trois saisons, en plus d’un espace communautaire appelé L’Atelier du Savoir, où se tiendront des activités de formation et de partage. Un point de chute alimentaire pour les familles et un verger communautaire complètent le projet.

Évalué à 450 000 $, le projet est financé jusqu’à présent à hauteur de 426 000 $ provenant de diverses subventions. La Société d’agriculture du comté de Kamouraska, propriétaire des installations, mène le projet de concert avec la Ville de Saint-Pascal. « Les 25 000 $ doivent essentiellement servir à pallier la hausse des coûts des matériaux », résume Jean-Philippe Grenier, chargé de projet à la Ville de Saint-Pascal.

Une campagne de sociofinancement sur la plateforme La Ruche Bas-Saint-Laurent a été lancée le 5 septembre dernier. Différentes contreparties sont offertes en échange de dons, allant d’une participation au tirage d’un panier familial de légumes locaux, d’une valeur approximative de 400 $, jusqu’à des ateliers culinaires familiaux avec Marie-Fleur St-Pierre et Chloé Gouveia, en passant par une location de trois heures de l’Atelier du Savoir.

« Ce n’est jamais évident de trouver des contreparties pour ce type de campagne, mais ce qui nous a guidés était le souci d’encourager l’achat local et bioalimentaire dans la région. C’est aussi le leitmotiv au cœur du projet de la Place du Marché », ajoute le chargé de projet.

Les travaux sont déjà amorcés et devraient être terminés avant l’hiver. L’achat d’équipements pour l’Atelier du Savoir et du mobilier extérieur a même débuté. Prévue à l’été 2023, l’ouverture rend déjà les principaux protagonistes du projet impatients. « Depuis que le projet a été dévoilé le printemps dernier, “enfin” est probablement le mot qu’on a le plus entendu. L’engouement est là, c’est clair », poursuit Jean-Philippe Grenier.

Rappelons que la Ville de Saint-Pascal s’est investie dans le projet de la Place du Marché par le prêt d’une ressource (Jean-Philippe Grenier) qui y travaille à titre de chargé de projet. La Ville entend ensuite verser une somme de 10 000 $ par année durant trois ans pour la tenue du marché public, et permettre le développement d’autres projets dans les installations.

Pour contribuer, rendez-vous à laruchequebec.com/fr/projet/la-place-du-marche.