Une belle réussite pour le Colloque France-Québec : l’inclusion du numérique

C’est le 19 mai dernier que se tenait le Colloque France – Québec sur l’inclusion numérique, réunissant 277 représentants, enseignant et non-enseignant des académies françaises et des cégeps de l’Est du Québec, à échanger sur le thème de l’inclusion numérique.

Sept académies et régions académiques étaient représentées : Bourgogne-Franche Comté, Nancy-Metz, Nantes, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Rennes et Strasbourg, des cégeps de Rivière-du-Loup, de Rimouski, de Matane, de la Gaspésie et des Îles et le regroupement de la Formation à distance interordres (FADIO). Pour l’occasion, deux experts en innovation pédagogique, M. André Tricot et M. François Guité, respectivement de la France et du Québec, furent invités à partager leur expérience et leur expertise. Leur présence a permis d’enrichir les discussions sur les thèmes abordés durant l’événement :

  • Quelles sont les plus-values de l’inclusion numérique, c’est-à-dire le développement des usages du numérique pour les apprentissages des apprenants comme futurs citoyens ? En d’autres termes, qu’est-ce que cela apporte de plus, de mieux et d’incontournable ;
  • Quel est le rôle des acteurs (enseignants, chefs d’établissements, professionnels) pour développer cette plus-value de l’inclusion numérique ?
  • Quelles stratégies devrait-on adopter pour développer l’engagement des enseignants et des chefs d’établissements tout en protégeant l’autonomie et la liberté pédagogique ?
  • Comment faire en sorte que l’inclusion numérique, c’est-à-dire le développement des usages du numérique, ne creuse davantage les disparités sociales chez les apprenants, tant au regard des compétences que des appareils ?

Cet événement est une belle réussite de partenariat France-Québec, résultant d’une collaboration riche et vivante, tant dans sa réalisation que dans son élaboration. M. Olivier Launay, délégué académique et collaborateur à la coordination en sol français auprès des académies partenaires, a particulièrement apprécié son expérience : « Personnellement, je peux vous dire sincèrement combien la préparation de ce colloque a été un beau moment. Je garderai un souvenir fort de cette belle aventure. » Notons que cet événement a été rendu possible grâce au soutien de l’académie de Normandie et à la collaboration de nombreux partenaires français et québécois. Il faut aussi saluer le soutien constant de la Délégation générale du Québec à Paris. Soulignons également le soutien financier du ministère des Relations internationales et de la Francophonie ainsi que celui du ministère français de l’Éducation, de la Jeunesse et du Sport. En outre, l’organisation d’un tel événement a permis de positionner le Cégep en tant que leader auprès de ses partenaires. Nul doute qu’il servira de tremplin au Symposium sur l’intégration du numérique qui aura lieu en mars 2022 au Cégep de La Pocatière.

Source : Cégep de La Pocatière