Isabelle Genest, première femme à la tête de Centraide Québec, Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent

Le conseil d’administration de Centraide Québec, Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent annonce la nomination de Mme Isabelle Genest à titre de présidente-directrice générale de l’organisation.

Il s’agit de la première fois en 75 ans d’histoire qu’une femme occupera le poste de PDG. Musicienne de formation, Mme Genest a évolué pendant plus d’une douzaine d’années dans des postes de direction, principalement dans le domaine des technologies et de l’entrepreneuriat, avant de joindre l’équipe de Centraide à titre de vice-présidente au développement philanthropique, il y a maintenant plus de quatre ans.

Cette femme de cœur et de tête a d’ailleurs acquis au fil du temps une notoriété enviable dans les milieux des affaires et de la philanthropie à Québec. Elle est également certifiée Entrepreneurship educators par le Babson Price College of Massachusetts et formée par le prestigieux Massachusetts Institute of Technologies (MIT) au Entrepreneurship development program, Operational Excellence, Global Sales et Tech Marketing.

Impliquée au sein de la communauté entrepreneuriale du Québec depuis plus de 19 ans, Mme Genest est particulièrement fière du succès de La grande journée des petits entrepreneurs, qu’elle a cofondée en 2014.

Occupant l’intérim de la présidence et direction générale de Centraide Québec, Chaudière-Appalaches et Bas-Saint-Laurent depuis mars dernier, Mme Genest a démontré sa grande capacité de leadership et son intérêt marqué à poursuivre l’évolution de Centraide avec aplomb et humanisme.

« Je me sens doublement honorée de pouvoir assumer ce nouveau rôle, mentionne Mme Genest. Premièrement du fait d’être la première femme à occuper ce poste, mais surtout de pouvoir le faire auprès d’une équipe et de partenaires aussi dévoués. Centraide a su rassembler des milliers de bénévoles, de donateurs et des centaines de partenaires au cours des dernières années afin de lutter contre la pauvreté, l’exclusion et les inégalités sociales. J’entends poursuivre avec grande détermination cette mission essentielle afin d’aider les organismes à soutenir les personnes les plus vulnérables de notre communauté. »

Source : Centraide