Le Kamouraska se positionne avec le tourisme durable

Photo : Nicolas Gagnon.

Après des étés plus difficiles, surtout l’an passé où on a assisté à certains débordements, Kamouraska va de l’avant avec la promotion d’un tourisme durable et responsable.

Une initiative déjà tangible a été mise en place sur le guide touristique. On y recense les commodités publiques favorisant le tourisme responsable, comme les stationnements, les toilettes publiques et les stations de vidange pour chaque municipalité. Cette compilation se retrouvera d’ailleurs dans le guide touristique 2021 de la MRC de Kamouraska et sera bientôt disponible en ligne.

« On est vraiment dans les débuts et c’est appelé à évoluer. Chaque année, on pourra rajouter des actions. Avec l’inventaire des commodités aussi, des municipalités pourraient avoir le goût d’en aménager des nouvelles », a dit le préfet Yvon Soucy.

La formation des préposés à l’accueil touristique comprendra aussi un volet tourisme durable et responsable afin que ces derniers puissent bien sensibiliser les visiteurs à des pratiques respectueuses du milieu et de son environnement.

Écosystème

En plus de ces actions déjà en place, l’objectif sera de sensibiliser les touristes à la fragilité des marais et bords de lacs ou du fleuve. On indique à titre d’exemple que certains gestes en apparence anodins, tels que la cueillette excessive de pétales de rosiers sauvages, peuvent nuire de façon importante à la biodiversité, ceux-ci jouant un rôle essentiel auprès des insectes pollinisateurs.

« On veut une belle cohabitation entre les locaux et les touristes, que ça se fasse dans l’harmonie. On souhaitait aussi être proactifs et non en réaction », ajoute M. Soucy.

Ce positionnement a aussi un avantage côté marketing, car la région s’annonce clairement comme un endroit où l’on fait la promotion du tourisme durable et responsable, de plus en plus en vogue au Québec et ailleurs.